NON DOM UK Londres délocalisation expatriation

Devenir résident fiscal et physique à Londres

Imposition pour les non-domiciliés – Non domiciled taxation

La réglementation fiscale des non domiciliés est très avantageuses en Grande-Bretagne, cela implique que toutes personnes non Britanniques vivant en Grande-Bretagne ne paient absolument aucune taxe sur leurs revenus étrangers tant qu’ils ne sont pas rapatriés au Royaume-Uni.

En d’autres termes, les autres revenus échappent à l’imposition.

Tout cela repose sur la distinction subtile entre la notion de «résident» et de «domicilié» de la législation fiscale britannique. Vous n’aurez qu’un forfait annuel d’impôt, quel que soit le montant de vos revenus et de votre patrimoine.

 

Procédure NON DOM UK Londres délocalisation expatriation

N’hésitez pas à me contacter pour trouver le bien immobilier conforme à vos besoins à Londres ainsi que pour l’ensemble des démarches de votre statut NON DOM ou autres statuts d’expatrié.

 

L’immobilier à Londres

Selon une étude de la Deutsche Bank, les prix immobiliers dans la capitale britannique pourraient bientôt se retourner à la baisse.
Après avoir connu une période faste, le marché immobilier londonien pourrait se retourner à la baisse. Et son heure devrait bientôt arriver, à en croire les analystes de la Deutsche Bank, qui se montrent particulièrement pessimistes.
Dans une note adressée jeudi à ses clients, l’analyste Sahil Mahtani estime que la « folle envolée des prix ne peut plus continuer » et prédit un retournement imminent, sous l’effet combiné « de la hausse des taux d’intérêt -la banque d’Angleterre s’ajustant au marché- et de la politisation croissante des problèmes du logement ».
Au cours de ces dernières années, les prix ont bondi de manière spectaculaire. « Une livre sterling investie dans la pierre en 1990 en vaut aujourd’hui cinq », fait remarquer le groupe financier.

La pierre plus forte que la Bourse
En d’autres termes, la valeur de la pierre a été multipliée par 5 (+400%), « soit plus de deux fois la performance du FTSE 100, l’indice boursier britannique, qui n’a lui progressé « que » de 166% en 25 ans.

Autre constat de la Deutsche Bank, les prix immobiliers dans la « City » n’ont reculé que 3 fois sur les 60 dernières années : au début des années 80 (récession économique), en 1992 (crise monétaire de la livre) et en 2009 (krach financier).
« Le marché londonien est cher (…) et il est fréquent de trouver des histoires démentes », faisant référence à ces riches étudiants étrangers qui dépensent une fortune dans l’immobilier, quand d’autres se serrent la ceinture pour se loger.

Une question de perception ?

Pour Sahil Mahtani, l’équation est simple: l’offre et la demande de logements n’ont pas évolué au même rythme. Il explique également que la spirale infernale des prix a été alimentée par le fait que les acheteurs sont convaincus que le marché restera haussier.
« Les gens sont prêts à débourser des sommes d’argent monstrueuses dans l’espoir de voir les prix monter (…)

Source: LaVieImmo.com

 

Citoyenneté

Le droit de résidence en Grande-Bretagne peut être établi assez facilement, si vous avez un ancêtre britannique ou si vous êtes également citoyen du Commonwealth… Ou bien si vous souhaitez investir dans l’économie en Grande-Bretagne. Ensuite, 5 ans de résidence légale peuvent permettre d’obtenir la prestigieuse nationalité britannique.
Seul bémol : les restrictions de mobilité. Il est, sauf exception, impossible de s’absenter de Grande-Bretagne pendant plus de 90 jours par an avant d’obtenir la citoyenneté.

 

Notre prestation

. Mise en relation, prise en charge totale de votre dossier, service de conciergerie …

OPTIONS : Programme de résidence pour investisseurs, entrepreneurs, conditions de ressources financières, épargne dans un établissement bancaire au Royaume-Uni.

Pour vous renseigner sur un changement de résidence lors d’une consultation personnalisée.

 

Pour être mis en relation avec l’un de nos partenaires formuler votre demande à   : mail@vipfinance.lu